Nous ne paierons pas la taxe d’habitation…

A l’occasion de la modification du RMI en RSA par l’ancienne majorité, les RMIstes autrefois dégrevés d’office de la Taxe d’Habitation, ne le sont plus en devenant des RSAstes. Ce tour de magie opéré entre 2009 et 2012 n’est ni plus ni moins qu’une nouvelle taxation des pauvres sur le peu d’argent dont ils disposent pour survivre.

La nouvelle majorité, quant à elle, applique cette décision avec zèle. Si l’année dernière nous n’étions que quelques-uns à avoir reçu la facture du Trésor Public pour reverser une bonne partie de cette aumône qu’est le RSA au dit Trésor, nous sommes nombreux à l’avoir reçue en 2012.

La crise économique mène l’État à faire les fonds de tiroir.

Il existe une possibilité de recours établie par le Trésor Public lui-même : remplir un dossier de « remise gracieuse », à retirer et renvoyer au Centre des finances publiques d’Alès dont l’adresse précise figure sur l’Avis de paiement.

Toutefois, cette éventualité de recours ne garantit rien. Au sein du collectif Exploités-Enervés, nous nous questionnons sur les moyens de passer à-travers cet impôt difficilement honorable… et sommes déterminés à soutenir toutes formes de refus de paiement.

Nous invitons donc à discuter et réfléchir ensemble nos recours et moyens d’actions individuels et collectifs. Pensez à vous munir de vos Avis de paiement, s’il y a lieu.

Rendez-vous le vendredi 14 décembre, à 19h00,
au bar « Le bon coin », 2, rue fbg de Rochebelle (Alès),
puis le 11 janvier 2013, même heure, même endroit.

exploitesenerves@riseup.net

Télécharger le tract en PDF

This entry was posted in Tracts du collectif and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.